Comment changer ses habitudes alimentaires ? (5 points essentiels)

Bonjour bonjour ! Dans cet article, je t’explique comment devenir à ton rythme végétarien, végétalien ou encore vegan. Déjà, ce n’est pas anodin pour tout le monde, et ce pour plusieurs raisons notables : l’habitude, le regard des autres et le goût. Sans t’obliger à quoi que ce soit, je vais essayer de te montrer comment concrétiser ton projet d’une nouvelle vie plus respectueuse envers les animaux et l’environnement (et aussi de ta santé :tu sais qu’un végétarien a une espérance de vie rallongée de 15 ans et même de 17 ans pour un végétalien ?).

  1. Ne te lance pas sans informations.
    Une des raisons pour lesquelles beaucoup sont sceptiques quant à ce changement d’habitudes, c’est bien la peur des carences. Je le dis toujours, si c’est pour manger des pâtes à la tomates tous les jours, alors oui, tu risques de ne pas faire de vieux os ! Mais on n’est pas carencé en un claquement de doigt non plus. Le mythe des protéines et du calcium (la faute aux industries de viande/poisson/œufs et produits laitiers qui financent des études vraiment peu fiables…) en est pour beaucoup. J’en parlerai dans un autre article. La seule chose vraiment importante à savoir, pour les végétaliens et les vegan, c’est qu’il faut se supplémenter en une vitamine : la vitamine B12 (article à venir également), non présente dans le règne végétal. Sinon ne t’inquiète pas, et rassure tes proches, toutes les vitamines et tous les minéraux sont bien plus présents dans les fruits et légumes que dans la viande, et les acides aminés (qui forment les protéines) sont également présents dans les légumineuses (avant tout, mais aussi les céréales, notamment le quinoa, par exemple).
    .
  2. Vas-y à ton rythme.
    Je l’ai déjà dit au début, mais j’insiste là dessus car je pense que c’est la meilleure façon non seulement de prendre de bonnes habitudes (savoir quoi mettre dans ton assiette), mais aussi de perdre tes autres habitudes sans avoir l’impression de te « priver ». Ne t’inquiète pas, tu ne mangeras pas que des légumes : regarde mes petites boulettes végétariennes à base de légumineuses (haricots blancs, basilic et tomates séchées) ! Bluffant, non ? 13428001_1782640645298980_2052860221509989354_nSi tu ne fais pas partie de ceux qui sont assez convaincus pour arrêter la viande et le poisson (voir les œufs, les produits laitiers et le miel) d’un coup, rassure toi, tu n’es pas le seul. Moi-même j’ai fait une petite transition. Pourquoi ne pas passer par la case flexitarien ? Tu peux par exemple commencer par supprimer la viande le soir, et/ou faire un repas végétarien dans la semaine , puis deux, puis trois… Et tu découvriras que devenir végéta*ien n’est pas une épreuve mais une réelle conviction. (En plus, ça te fera faire des économies, tu sais ?) Si tu veux plus d’explications sur les raisons d’adopter le mode de vie végétal, certaines associations sont là pour t’éclairer, plus précisément : L214, Peta, Vegan Impact
    .
  3. Assume tes choix et expliquent les à ceux qui te le demandent.
    Dans notre société, les végétariens, végétaliens et vegan sont encore beaucoup trop méprisés parfois. oo2Tu vas avoir le droit à : « Et les protéines? », « Et le calcium? », »Et le fer », « Tu vas avoir des carences, tu seras même anémié(e) ! ». Pas mal de gens se moqueront de toi (tu risques d’entendre que la carotte crie quand tu la manges), surtout au début (« Tu pourrais faire un effort quand tu es invité(e)… »). C’EST TOI QUI DECIDE. On ne doit pas te dire quoi manger. ICOAST-FISHING-ENVIRONMENT-CHINAAlors, c’est le moment de déballer tes arguments (qui nous hantent tous quand on voit ces produits animaux) : l’horreur des abattoirs (scandales ou pas scandales, bio ou pas bio, élever pour tuer un être sensible, c’est inhumain), la surpêche des poissons qui n’ont pas de voix pour crier lorsqu’ils se débattent en asphyxiant hors de l’eau, oo.pngles poussins mâle broyés vivant à la naissance parce qu’ils ne pondront jamais d’œufs (bio ou pas bio, c’est le même sort), le veau qui part à l’abattoir directement après avoir été séparé de sa mère qui produira ainsi du lait pour l’Homme, mais aussi l’impact environnemental de l’élevage sur la planète. oo1Et cette liste n’est pas exhaustive, loin de là (on le sait). Mais si tu vois que devant toi, tu as un mur, surtout, SURTOUT, n’insiste pas. Tu vas passer pour un(e) extrémiste et tu risques de te renfermer à l’avenir… Le but n’est pas de se donner une image d’anti-social, tu crois pas ? Certains resteront bloqués dans leurs « traditions », par commodité. C’est triste, on est d’accord, mais le choix doit venir d’eux. Sinon, ça peut avoir un effet repoussoir ! Par contre, si tu tombes devant quelqu’un qui semble être curieux, n’hésite pas. Ça fait toujours réfléchir les gens. En une phrase : fais ce que tu veux, sois qui tu veux être, et ne laisse personne de mettre des bâtons dans les roues (c’est une règle qui vaut pour ta vie en général d’ailleurs) !
    .
  4. Fais toi plaisir en découvrant de nouvelles recettes et partage les avec ceux que tu aimes.
    DSC07766
    Prouve-toi, à toi même (oui, j’insiste), qu’on mange de bonnes choses quand on est végéta*ien. Pour ça, j’espère que mes recettes (qui sont toutes végétaliennes) te convaincront. Tu pourras toujours faire des plats qui « ressemblent » (même les plus traditionnels comme la raclette, la tartiflette ou la choucroute), mais aussi pleins de délices sucrés ! DSC07841.JPGTu les feras juste différement, et souvent avec de nouveaux ingrédients. Une fois que tu as fait quelques recettes, ça devient une habitude, je t’assure ! Et c’est aussi une bonne façon de convaincre autour de toi (j’ai du faire une farandole de desserts pour convaincre ma mère, si tu veux tout savoir…).
    .  
  5. Le veganisme : ne jamais dire jamais.
    Prêt(e) à changer ton mode de consommation et même de vie ? Bravo. Ne te dis pas que tu n’y arriveras jamais. Là encore, vas-y à ton rythme. Les cosmétiques doivent être certifiés vegan ou avoir le logo « One Voice » (voir photos). Tu peux bien sûr les finir  (comme moi), ou alors les donner si vraiment ça te dérange, mais ne les jette vegan.jpgpas oine voice(vegan ok, mais ils sont achetés, et c’est pas très écolo, tout ça…). Ce serait aussi dommage de jeter tous tes vêtements en laine, soie, ou encore tes chaussures en cuir, qui peuvent encore largement servir. Et puis, tout renouveler d’un coup, ça a un coût (c’était le jeu de mots du jour). Pour ma part, j’ai décidé de garder ces vêtements jusqu’à usure totale, mais par contre, je n’en achète plus. Tu trouveras une alternative très simple (notamment pour les chaussures) : les matières syntétiques. Mais attend, le coton, le lin… c’est végétal et donc vegan ! Il existe d’ailleurs des sacs en cuir végétal, à base d’ananas ou même de champignons (le cuir des champions! voir photo), on arrête pas le progrès !muskin-cuir-vegetal-champignon-biodegradable-03On n’a pas tous les même moyens pour y arriver, et des fois on n’a pas toujours la possibilité de trouver des produits vegan (pensées à ceux qui vivent dans la cambrousse). Moi j’ai la chance de pouvoir me ravitailler dans des magasins proches (sinon on peut commander sur la Boutique Vegan ou encore Un Monde Vegan par exemple!), donc ça aide. Mais dis toi que chaque petite attention envers les animaux et l’environnement est bonne à prendre.

Voici les points essentiels à mon avis que tu dois savoir. D’autres questions, remarques ? Tu peux m’en faire part en commentaires. 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Comment changer ses habitudes alimentaires ? (5 points essentiels)

  1. Leslie dit :

    J’ai aussi décidé de garder mes vêtements jusqu’à usure. J’ai des Docs Martens, et je trouvais ça encore pire de les jeter. J’attends d’avoir un peu d’argent pour pouvoir m’acheter des chaussures véganes solides et pouvoir les donner à ma sœur (si elles tiennent jusque là, car elles sont quand même bien usées ^^).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s