Yaourts au lait de soja maison (bio, économique, et pas dégueu)

yaourt3.jpg

Ami du soir, bonsoir !

On a tous déjà vu les yaourts au soja du commerce, de plus en plus avec un goût autre que « nature ». Quand je suis devenue végétalienne, je me suis dit que pour faire la « transition », j’allais tester. Sauf qu’au final, c’est un peu plus cher que ceux au lait des marques distributeur (encore plus si on les veut bio). Du coup, j’ai pensé : « Si ça existe dans les rayons, je peux en faire moi-même ! ». Ni une ni deux, je suis allée regarder les recettes qui existaient sur internet… Mais en fait, ça marche comme les vrais yaourts, niveau proportion et aussi préparation. C’est juste le lait qui change (et les ferments) : le lait de soja.

Les premiers furent une catastrophe : j’avais utilisé du lait de riz, en pensant que ça ferait pareil. Grosse erreur. Pourquoi ? J’ai su plus tard que seul le lait de soja est assez riche en protéines pour coaguler sans épaississants (agar agar, arrow root, fécule…).

Ah, et j’oubliais ! Les yaourts au soja du commerce ne contiennent pas de calcium (enfin en tout cas je n’en ai jamais vu), mais certains laits de soja, s’ils sont enrichis (avec une poudre d’algue : la lithothamnium calcareum), si. C’est d’ailleurs une des raisons majeures pour lesquelles je voulais faire mes yaourts au soja moi-même.

À l’heure d’aujourd’hui j’ai pu tester 3 sortes de laits de soja :

  • le lait de soja enrichi en calcium de la marque Carrefour bio. (Echec : à mon avis, il n’est pas assez concentré en soja. Dommage, il était un tout petit peu moins cher.)
  • le lait de soja nature de la marque Bjorg. (Réussite : mais nature, et sans calcium.)
  • le lait de soja « Douceur & Calcium » de la marque Bjorg. (Celui là, c’est une véritable BOMBE! Je ne le quitte plus. Enrichi en calcium et légèrement sucré comme avec un petit goût de vanille ou de citron presque imperceptible, il a su convaincre ma mère qui les a trouvés « vachement » meilleurs que ceux au lait de vache.) On le trouve en grande surface.

yaourts.jpg

Pour les « ferments » (parce que malheureusement le lait ne se transforme pas en yaourts comme je le croyais au début…), j’utilise un yaourt de soja nature du commerce (je prends les bio de la marque Sojade, mais j’ai déjà testé ceux de la marque Sojasun et ça marche pareil).Sinon, tu verras qu’il existe aussi des ferments spécial yaourts, mais ils ne sont pas vegan, car fabriqués à partir de ferments lactiques issus du lait de vache la plupart du temps.

Pour la yaourtière, la mienne c’est la « Seb Multidélice » pour 12 yaourts. Mais je suis sûre que n’importe laquelle fait l’affaire (si tu peux faire 6 yaourts maximum par tournée, divise la quantité par deux mais garde le yaourt entier).

Dernières petites astuces : je sors le yaourt du frigo pour qu’il soit à température ambiante (pareil pour le lait de soja), et quand les yaourts sont prêts, je les mets au frigo directement après arrêt de la yaourtière, encore « chauds »). Mais ce n’est pas obligatoire, bien sûr !

Tout de suite, la recette. 😀

Ingrédients (pour 12 yaourts) :

  • un yaourt au soja nature
  • 1,5L de lait de soja (pour moi « Douceur & Calcium » de chez Bjorg)

Préparation :

  1. Dans un saladier, vide le pot de yaourt. Ajoute un peu de lait de soja et mélange le pour avoir une sorte de « crème ». (Ça permet d’éviter les grumeaux)
  2. Ajoute le reste du lait progressivement en mélangeant bien pour avoir un ensemble homogène. (Tu peux utiliser un mixeur plongeant comme moi, pour être sûûûûûr que c’est homogène, et surtout pour le plaisir de faire du bruit avouons-le. Dans ce cas, ça fera des bulles à la surface, c’est rigolo c’est normal.)
  3. Verse la préparation dans les pots à yaourts, place-les dans la yaourtière et programme la pour 8 à 10 heures (plus c’est long, plus c’est « ferme », moi je coupe la poire en deux en mettant toujours 9 heures) !

yaourt2.jpg

Simple comme bonjour, encore une fois. Ceux qui font déjà leurs yaourts eux-mêmes mais à partir du lait de vache constateront que le procédé est le même.

Chez moi, ils font une semaine (d’ailleurs je pense que ça se conserve une semaine). Sachant que pour refaire une tournée, tu n’as pas besoin de racheter de yaourts du commerce mais reprendre un de tes yaourts (jusque 3 à 4 fournées, après, ça risque de moins bien coaguler). C’est là que ça devient encore plus économique !

Alors voilà, maintenant, si tu veux arrêter de financer l’industrie laitière qui sépare le veau de sa mère à la naissance, ce dernier partant à l’abattoir tandis que sa mère (qui ressent des sentiments comme chaque animal) meugle jour et nuit pendant une semaine environ (jusqu’à ce qu’elle ait un problème au larynx) juste pour que tu puisses boire le lait d’un animal 4 fois plus gros que toi, tu as toutes les clés en main pour te régaler avec ces yaourts de soja économiques et délicieux !

Je serai curieuse de savoir si tu as déjà essayé de faire des yaourts au lait végétal ! Ça serait cool si tu partageais en commentaire tes expériences (comme par exemple avec quel lait ça a marché, avec lequel ça a raté,…). 😀 Abonne-toi à mon blog si tu veux, c’est gratuit (et ça me ferait plaisir) 😛

 

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Yaourts au lait de soja maison (bio, économique, et pas dégueu)

  1. Julie dit :

    Salut! Je viens de découvrir ton blog et il a l’air vraiment génial! J’ai essayé la semaine dernière du yaourt au lait d’avoine (avec de l’agar-agar) et c’était vraiment pas bon du tout… Tu as déjà essayé de faire des yaourts sans yaourtière? (Parce que je n’en ai pas)

    J'aime

    • Pauline dit :

      Salut Julie ! Tout d’abord merci pour ton compliment !
      Je suis désolée que tu ais raté tes yaourts au lait d’avoine ! C’était uniquement un problème de goût ? Sinon, avec de l’agar agar uniquement la texture ne sera que plus ou moins « gélifiée ». Pour l’onctuosité tu peux utiliser l’arrow-root qui, elle, s’utilise sans besoin de la chauffer ! 🙂 (pourquoi pas un peu de crème d’avoine en plus aussi, pour un véritable velouté…) Sinon, le lait d’avoine est réputé pour avoir un goût plutôt neutre, et c’est encore plus vrai s’il n’est pas sucré ! Donc c’est sûrement pour ça que le goût n’était pas au rendez-vous.

      Normalement, on peut faire ses yaourts sans yaourtière dans ton cas (avec des gélifiants), d’ailleurs se sont des faux yaourts puisqu’ils ne fermentent pas ^^ Mais on peut tout à fait faire ses yaourts à l’ancienne, dans une marmite dans laquelle on fait bouillir de l’eau, on la vide (cette étape chauffe la marmite) en mouillant avec quelques torchons et on essuie cette marmite , on place les pots recouverts d’un couvercle idéalement (ou de papier alu ou film plastique…), puis on met les torchons sur la marmite comme un couvercle, et on pose le couvercle de la marmite dessus (les torchons dépassent donc de la marmite). On les laisse prendre au moins 5 heures dans un endroit chaud de préférence (pourquoi pas dans la pièce où il y a la chaudière) ! On place ensuite au frigo jusqu’à dégustation (enfin… Le but c’est quand-même que ça refroidisse héhé) 😛

      J'aime

      • Julie dit :

        C’était surtout ce côté gelifié qui était gênant je pense :S Je vais essayer avec l’arrow-root alors! Il suffit juste de mélanger le lait et l’arrow-root? Et en quelles quantités?
        Oulàlà la technique de la marmite a l’air compliquée mais rigolote 🙂 elle me tente bien 😀 tu sais où on peut trouver des gélifiants vegan? Sans utiliser des yaourts du commerce (je ne les aime pas du tout…) et merci beaucoup pour ces réponses ❤️❤️❤️

        J'aime

      • Pauline dit :

        Je n’ai jamais essayé, mais la dose d’arrow root est dans ce cas de 60g pour 1L de lait, avec une demie cuillère à café d’agar agar également ! Il suffit de mélanger l’arrow root à l’agar agar, à porter à ébullition le lait, ajouter le mélange de poudre et de faire épaissir à feu doux en remuant constamment. Laisse en suite tiédir (35-40°C), puis mélange un yaourt de soja à la préparation (pour les ferments) et met en pot. Plus qu’à placer 6h en yaourtière en suite ! Je pense qu’on peut faire sans le yaourt de soja (et donc sans passer par la yaourtière), à tester ! Mais ce sera vraiment un « faux yaourt », du coup !

        Sinon, la technique de la marmite est plus difficile à expliquer qu’à réaliser, ne t’inquiète pas ! 🙂 Mais ça reste moins efficace (et surtout moins évident et pratique) que la yaourtière héhé !
        Je t’en prie, merci à toi pour l’intérêt que tu portes à mon blog 🙂

        J'aime

  2. daphné dit :

    dommage je n’ai pas de yaourtière. Ça me serait bien utile vu tout les yaourt soja qu’on mange… Est ce que ça te reviens vraiment moins cher? T’arrives à rentabiliser la yaourtière? Merci de ta réponse : D

    J'aime

    • Pauline dit :

      Pense à regarder sur des sites de vente entre particuliers comme Leboncoin.fr, on y trouve des yaourtières pour pas cher, parce que c’est souvent le truc qu’on offre ou qu’on achète sur un coup de tête, qu’on utilise une seule fois et qu’on laisse finalement dans le carton ! 😉

      J’ai largement rentabilisé ma yaourtière en effet ! 12 yaourts au soja bio maison me reviennent à 2€40, alors qu’à ce prix j’en ai 4 nature bio seulement ! 🙂

      J'aime

  3. Da Silva dit :

    Bonjour Pauline
    En cherchant sur le net je suis tombé sur votre blog
    Car pour moi cela fait 2 fois cette semaine que je tente avec le lait bjorg douceur et calcium avec ferments alsa 40g de sucre et 2cc d ‘arome de fraise je met pour 9h et cela fait 2 fois que les yaourt sont caillé pleins de petit trou entre le yaourt et du liquide
    Hier soir jai mis un torchon sur la yaourtière en pensant que le froid y jouait mais rien à faire
    Je ne comprend pas surtout que c’est pour mon bebé de 8 mois qui est allergique au lait

    J'aime

    • Pauline dit :

      Bonjour !
      Je pense que cela vient des ferments, qui ne doivent pas être adaptés au lait végétal. Composés de bactéries, celles ci se « nourrissent » littéralement des nutriments qui se trouvent dans le milieu, ce qui leur permet de se développer (et donc, d’être actives quant à la fermentation).
      Je te conseille de réitérer l’opération avec un yaourt au soja, qui contient des ferments adaptés ! 😉
      Tiens moi au courant ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s