Bounty maison (vegan, sans gluten) : une recette ludique qui te fera définitivement renoncer à la version industrielle !

bounty.jpg

Aaaaaah, les bounty. J’en mangeais beaucoup, avant. Mais comme tu t’en doutes, ce n’est pas végétalien/vegan (ils contiennent du lait et de l’huile de palme, entre autres). Cependant, pourquoi renoncer à ses petits plaisirs quand on sait que la cuisine végétale est la cuisine aux mille et une possibilités ?

Je me suis donc mise aux fourneaux pour faire des bounty maison, sans aucun produit animal, aussi simples à faire que délicieux ! En plus, ils sont mille fois meilleurs que ceux qu’on achète en grande surface; de quoi bluffer encore une fois ceux qui pensent que les végés mangent des plantes et sucent des cailloux ! Me voici ici aujourd’hui pour partager avec toi THE recette ! 😀

Ingrédients (pour 10 bounty environ) :

  • 100 g de noix de coco râpée (personnellement, j’aime utiliser 80 g de noix de coco râpée finement, classique, et 20 g de « chips de coco », qui sont plus des copeaux : cela donne de la mâche assez sympa dans les bounty !)
  • 60 g de lait de coco (soit 5 à 6 cuillères à soupe)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco (facultatif, ça permet juste de solidifier davantage les bounty)

Pour la couverture en chocolat :

  • 1 tablette de chocolat noir à pâtisser (dans tout type de magasin, j’ai pris du 54%, comme ça, aucune amertume!) ou de chocolat au lait végétal (en magasin bio)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco (facultatif)

Préparation :

  1. Dans un saladier, mélange la noix de coco râpée et l’huile de coco.
  2. Ajoute progressivement le lait de coco, jusqu’à l’obtention d’une pâte plutôt compacte (en fonction de la noix de coco râpée, il faut ajouter plus ou moins de lait de coco, à toi d’ajuster à chaque fois !).

    bounty1.jpg

  3. Forme alors des petits boudins avec tes petits doigts, et dépose-les sur une petite plaque recouverte de papier sulfurisée. Place au congélateur 30 minutes environ, le temps que ça durcisse suffisamment pour pouvoir les recouvrir de chocolat.

    bounty2.jpg

  4. Pendant ce temps, commence à préparer un bain-marie : pour ma part, je remplis une casserole avec un fond d’eau que je place sur feu moyen, et je pose dedans un saladier en m’assurant que le fond de celui-ci soit bien au contact de l’eau qui va chauffer ses parois. Casse le chocolat en petits carrés dans le saladier, et laisse fondre avant d’ajouter l’huile de coco (elle va fondre elle aussi). Mélange le tout.

    bounty3.jpg

  5. Sors les petits boudins de coco du congélateur une fois le temps écoulé, puis, un par un, trempe-les dans le chocolat fondu (avec une fourchette par exemple). Dépose les ensuite délicatement sur une grille ou idéalement sur une feuille en silicone (je me sers d’une plaque à macarons que je retourne).
  6. Place les bounty au congélateur pendant 20 minutes minimum pour que le glaçage durcisse, puis réserve-les au frais jusqu’au moment de servir.

Attention ces petites choses sont addictives ! Surtout quand on sait que ce n’est pas bourré de sucres ou d’autres cochoneries (conservateurs, colorants, arômes…)… Non, ici, tout est naturel ! 😀

Si tu n’as jamais vu d’huile de coco, sache qu’on en trouve majoritairement en rayon bio des grandes surfaces, ou en magasin bio. C’est un peu cher à l’achat (7 à 13€ le pot de 300g en moyenne), mais ça dure longtemps (comme les autres huiles, la conservation est très très longue) et c’est tellement délicieux ! On peut la consommer aussi bien dans des recettes sucrées (gâteaux, glaçages, etc…) que salée (pour faire revenir des légumes et faire un curry par exemple) ! Mais ce n’est pas tout, puisque l’huile de coco est aussi très bonne pour la peau, les cheveux, ou encore les lèvres sèches. Certains s’en servent même à la place de la cire pour les meubles en bois ! Elle est solide en dessous de 25°C et commence à fondre au dessus de cette température : c’est pourquoi je m’en sers dans cette recette. Mais sans, la recette est toute aussi bonne ! 😉

Bienfaits nutritionnels des ingrédients des bounty maison :

La noix de coco est considérée comme un oléagineux. Elle est riche en acides gras saturés et ne contient pas de cholestérol. Parmi les lipides qu’elle contient, 50% sont de l’acide laurique reconnu pour ses effets bénéfiques sur la glycémie (elle régule le taux de sucre dans le sang), le système cardiovasculaire et le système immunitaire (elle est anti-inflammatoire). La noix de coco améliore aussi le transit intestinal. Quant à l’huile de coco elle même, elle apporte d’autant plus d’acide laurique.

Le chocolat noir est riche en magnésium, donc bon pour le moral (et pas que, on est d’accord…).

Voilà des petites mignardises idéales pour offrir (ou pas!). Ma recette te tente ? Si jamais tu as des questions ou des remarques pour passer à l’action, laisse moi un petit commentaire ! Cette version 100% home-made « risque » fortement de te convertir aux bounty maison de manière irréversible : en plus, c’est une recette qu’on peut facilement faire avec des enfants. Pour être tenu(e) au courant de mes prochains articles, je t’invite à t’abonner à mon blog (tu recevras alors des notifications par mail) et/ou à aimer ma page Facebook Sans foie ni l’oie. N’hésite pas à partager cette recette en copiant/collant le lien de l’article ! 🙂

À bientôt pour de nouvelles gourmandises saines ❤

Publicités

10 réflexions sur “Bounty maison (vegan, sans gluten) : une recette ludique qui te fera définitivement renoncer à la version industrielle !

  1. PHILIPPE Françoise dit :

    bonjour, merci pour cette recette car moi aussi j’étais fan des Bounty …
    J’ai juste une question : on ne rajoute pas un peu de sucre ou sirop ?
    Car a l’origine c’est extrêmement sucré !!!
    Merci pour la réponse
    Françoise

    J'aime

    • Pauline dit :

      Bonjour Françoise, j’ai volontairement choisi de ne pas mettre de sucre dans la recette, puisque l’équilibre se fait avec le chocolat (même noir à pâtisser, avec seulement 54% de cacao, il est moins amer et donc plus sucré) 🙂
      Pour les becs sucrés, on peut néanmoins rajouter une voire deux cuillères à soupe de sirop d’agave ! 😉

      J'aime

    • Pauline dit :

      Bonjour, le but du deuxième passage au congélateur est que le chocolat durcisse plus vite, pas que ça recongèle ! 😉 on peut le mettre au frigo à la place d’ailleurs. Mais de toute façon, ça ne poserait aucun soucis dans la mesure où le labs de temps est très court entre les deux congélations 🙂 la recongelation est dangereuse quand il s’agit d’un aliment qui a été congelé à une date ultérieure (par exemple, un sachet de légumes surgelés acheté en grande surface qui a commencé à décongeler sur la route du retour). 😉

      J'aime

  2. Charlotte dit :

    Excellente recette à la place du lait de coco j’ai mis de la crème de coco je n’avais que ça sous la main !!!
    Pour info l’huile de coco j’en ai trouvé chez Action et j’ai payé 2.59€ les 500ml
    Voilà bonne dégustation à tous 😉😋

    J'aime

  3. Yoshiko.mei dit :

    Je viens d’essayer ta recette ! J’adore les bountis /**\
    Ils sont dans le frigo en train de prendre. Je te dirais ce que j’en ai pensé.
    A la fin, il restait un peu de pâte coco et de chocolat fondu, j’ai tout mélangé et fait des petits palets, que j’ai mis aussi au réfrigérateur – histoire de ne pas perdre les restes, et ça ira très bien avec un café !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s