Truffes au chocolat vegan express (2 ingrédients et zéro complexe !)

0.jpg

Mon petit doigt me dit que tu ne vas pas regretter d’avoir cliqué sur cet article ! Et pour cause, aujourd’hui je reviens avec une recette que m’a gentiment donnée une amie youtubeuse, et qui correspond tout à fait à mes recettes préférées car elle est simple, rapide et ludique !

Je te fais aussi remarquer qu’ici on ne rajoute ni sucre, ni matière grasse. Et puisque c’est vegan, pour le coup il n’y a vraiment aucune raison de culpabiliser, pour quoi (et pour qui) que ce soit ! 😛

Alors amateur de chocolat, et plus particulièrement de petites merveilles chocolatées qui fondent en bouche, sache qu’avec la recette qui va suivre, tu pourras désormais assouvir tes besoins en cacao en moins de 2 (ingrédients) ! QUOI ? DEUX INGREDIENTS ?

Et oui, seulement deux ingrédients pour réaliser ces petites truffes, que tu peux ensuite personnaliser et « gourmandiser » avec des noix ou des fruits secs en général !

Allez, j’arrête de blablater, place à l’action ! 😉

Ingrédients pour  exactement 21 truffes de 15g (et oui, j’ai pesé exprès pour toi, comme ça, pas de surprise !) :

  • 200 g de chocolat noir à pâtisser (j’ai pris du 64% de cacao, souvent les marques appellent ça du chocolat « corsé »)
  • 150 mL de lait végétal (lait d’amandes intense pour moi)
  • fruits secs au choix pour la décoration (graines de sésame, noix de coco râpée, pralin…) et éventuellement pour mettre une petite surprise à l’intérieur des truffes (noisette, amande, raisin sec, cranberries…) voir même de la fleur de sel ou des zestes d’oranges !

Préparation :

  1. Fais chauffer le lait végétal dans une casserole en remuant de temps en temps pour éviter que ça accroche. Pendant ce temps, casse-le chocolat en morceaux dans un saladier.
    2.jpg
  2. Quand le lait frémit, verse-le sur le chocolat et mélange délicatement jusqu’à ce que tout le chocolat ait fondu et que tu te retrouves avec un mélange homogène. Laisse durcir au réfrigérateur 2 heures environ.
    5.jpg
  3. Forme ensuite les petites truffes en n’oubliant pas de glisser au centre de celles-ci une petite surprise pour les gourmands ! Personnellement, j’ai mis des noisettes et des cranberries !
    7.jpg
  4. Dans une assiette, dépose un petit fond fruits secs ou autre (j’ai utilisé de la noix de coco râpées avec les cranberries, et du cacao avec les noisettes pour imiter l’aspect des truffes traditionnelles). Roules-y les truffes et place-les au frais jusqu’au moment de servir !4.jpg
    6.jpg

Alors, rapide et simple, je ne t’ai pas menti, hein ? Bon, c’est vrai qu’il faut attendre que ça durcisse, mais… Ça te laisse juste le temps d’aller pré-digérer tout ça en allant courir, tiens ! J’imagine qu’on peut très bien réaliser cette recette avec les enfants. Ça leur apprend à attendre aussi, d’ailleurs !

9.jpg

En outre, ces petites truffes, en plus d’être vegan, sont économiques (même si les ingrédients sont bio, comme quoi c’est pas toujours plus cher!) et beaucoup plus saines que les industrielles (notamment moins grassses et sucrées)… Que demander de plus ?

8.jpg

Pour obtenir un goût topissime, à partir de seulement 2 ingrédients, il suffit alors d’avoir des ingrédients topissimes ! Je rigole mais c’est vrai, un bon chocolat, par exemple, ça fait toute la différence. Après, la quantité de cacao du chocolat à pâtisser, c’est selon les goûts aussi : doux, corsé, amer… 🙂

Ces truffes se conservent au frais jusqu’à 4 jours, de préférence dans une boîte hermétique (tupperware par exemple).

Tu peux retrouver la recette en vidéo sur la chaîne de mon amie, La petite vie de Leslie ! 🙂

À bientôt pour de nouvelles recettes !

Publicités

10 réflexions sur “Truffes au chocolat vegan express (2 ingrédients et zéro complexe !)

      • Pauline dit :

        Alors là, c’est incroyable ! Je pense que c’est un problème de quantité, car même avec de l’eau ça aurait figé. 🙂 Après, ça ne sera jamais complètement dûr, ça reste des truffes, donc c’est fondant ! 🙂 Mais ça ne doit pas faire une pâte liquide, c’est sûr !
        Tu es la première à qui ça arrive, c’est étrange; tu as pris quel lait ? 🙂
        Très bonne idée pour le petit déj, héhé

        J'aime

      • lesnouvellesdedaenerys dit :

        Du lait d’amandes Bjorg…, et en fait j’ai voulu faire 2 fois plus de truffe, donc j’ai doublé, 400 gr de chocolat et 300 mL de lait… (enfin 301, mais je me suis dit que 1 mL de plus ne ferait pas de mal)
        Et oui ça reste liquide comme une pâte à gâteau, pas du tout assez dur pour en faire des petites boules… Et ce soir par contre c’est extrêmement dur sur le dessus, mais en-dessous mousseux. Bref pas de quoi faire des truffes mais un bon dessert à manger à la cuillère lol

        J'aime

      • Leslie dit :

        Coucou, alors je me permets de te répondre, car je suis la fameuse « YouTubeuse » qui a fait la recette sur sa chaîne à la base. 🙂
        Je l’ai faite vraiment avec de la crème au départ. Le lait d’amande Bjorg n’est pas très épais, je pense que ça a pas mal joué sur le fait que ça ne durcisse pas. Peut-être qu’avec du lait de soja, ça ce serait mieux passé ?

        J'aime

      • Pauline dit :

        J’ai trouvé ton problème. 🙂 Si tu as bien respecté les proportions, ce n’est pas le problème. De même, le lait végétal, même s’il n’est pas épais, ne devrait pas empêcher le chocolat de figer. La preuve, j’ai pris du lait d’amandes de la marque carrefour bio (encore plus « liquide » que le bjorg) Cependant, s’il y avait un grand volume de chocolat dans ton récipient, là ça marchera différemment (voire pas du tout!). En fait, c’est un peu de la biochimie. Le chocolat en surface ne sera pas soumis à la même température et donc à la même pression : il va solidifier plus vite que celui du dessous, qui lui va refroidir et donc cristalliser plus lentement. Tu obtiendras donc une préparation non-homogène au final ! À ça, tu ajoutes la migration du « gras » du chocolat vers la couche supérieure et… Le résultat est irréversible ! À moins de le faire refondre 🙂

        Ce principe se voit à plus grande échelle avec les matériaux de la croûte terrestre : dûre au dessus, et de plus en plus ductile en dessous ! Exactement la même chose (si, si !). 😛

        Ainsi, puisque tu as doublé les quantités, il aurait fallu prendre un récipient d’un diamètre plus important, de telle sorte à ce que le chocolat n’ait pas une hauteur trop importante dans celui-ci. 🙂

        Mis à part ça, aucune raison possible de rater la recette ! Les proportions de mon Leslie sont indiscutables ici, héhé ! 😀

        J'aime

  1. lesnouvellesdedaenerys dit :

    Ah merci pour l’explication du problème ! Je vais retenter demain, cette fois je vais respecter les proportions d’origine quitte à en faire 2 fois pour en obtenir plus ! (je me doutais bien que le problème venait de moi et pas de la recette, mais ça aide de savoir d’où il vient exactement)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s