Mousse au chocolat vegan (sans matière grasse ni sucres ajoutés et ultra facile) : encore meilleure que la traditionnelle !

0.jpg

Nooooooooooooooooon ! Une mousse au chocolat vegan ? Mais les vegans sont des magiciens, c’est pas possible !

Magiciens, on peut dire ça comme ça. Mais surtout, les vegans sont des gourmands prêts à tout et jamais à court d’idées ! « La faim justifie les moyens », il faut croire que c’est vrai…

Les mangeurs de graines ont donc inventé une chouette recette de mousse au chocolat avec des ingrédients qu’on trouve partout : du chocolat noir à pâtisser et… et… et… du jus de pois chiches ! Non, attends, je peux tout t’expliquer !

« Le jus de pois chiches, non mais c’est une blague ? Ça doit être dégueu ! »

Et bien non, pas du tout figure toi, ça n’apporte pas du tout le goût de pois chiches ! Par contre, ça remplace formidablement bien les blancs d’oeufs, comme ici (ou là, dans ma tarte au citron meringuée vegan) !

« Alors ok mais… C’est quoi le jus de pois chiches ? » 

Ce n’est ni plus ni moins que le jus de cuisson des pois chiches que tu fais cuire toi-même, mais sinon (et c’est toujours celui que je prends), c’est le jus récupéré des bocaux et des conserves de pois chiches. 🙂 Dans certaines recettes, on retrouve aussi le terme « aquafaba ». C’est la même chose ! Enfin, en plus classe quand-même.

« Et y’a quoi dans ce jus de cuisson, du coup ? »

Tout d’abord, j’insiste sur le fait que même si tu récupères l’aquafaba d’un bocal ou d’une conserve, le jus ne contiendra pas de conservateurs (le contenu total du bocal et de la conserve non plus d’ailleurs). C’est le processus « d’appertisation » qui permet de ne pas en mettre. C’est plutôt une bonne nouvelle alors, pas vrai ? Sinon, le jus de pois chiches contient un tout petit peu de sel (sauf s’il s’agit du jus que tu as récupéré d’une cuisson), et quelques nutriments des pois chiches. Cependant, comme je l’ai dit dans mon article sur le soja, les céréales et légumineuses (le pois chiche en est une) contiennent naturellement des « anti-nutriments » qui bloquent l’absorption des minéraux par l’organisme ; c’est d’ailleurs pour cela qu’on les fait tremper et qu’on les cuit puisque ça permet de les éliminer. Il est donc naturel de se demander si ces anti-nutriments se retrouvent dans l’aquafaba ! Malheureusement je ne pourrais pas répondre à cette question, notamment parce qu’on ne sait pas si les industriels font tremper préalablement leurs pois chiches avant de les cuire ! Par contre, ce que je peux te dire, c’est que si tu utilises ton propre jus de pois chiche (en ayant fait tremper dans une autre eau ces derniers), la majeure partie des anti-nutriments auront été éliminés. Enfin, ces anti-nutriments ne sont pas nocifs, donc au pire, s’il y en a un peu quand même dans le jus de pois chiches en conserve ou en bocal, tu ne t’expose pas aux carences ! 🙂
Conclusion : On ne peut pas mourir en mangeant une mousse au chocolat (dommage, parce que franchement, finir comme ça, ce serait pas tellement douloureux!).

Bien ! Alors après toutes ces réjouissances, passons à la jouissance ! 😀

Ingrédients (pour 4 ramequins ou verrines) :

  • 170 g de jus de pois chiches
  • 200 g de chocolat noir à pâtisser (j’ai pris du chocolat à 60% de cacao)
  • 60 g de lait végétal (facultatif mais conseillé, car cela empêche le chocolat de figer trop vite lorsqu’on l’incorpore après l’avoir fait fondre)

Préparation :

  1. Commence par monter le jus de pois chiches en neige avec un batteur. C’est un tout petit peu plus long que pour les vrais blancs d’oeufs mais… Tu la veux ta mousse au chocolat, oui ou non ?
    1.jpg
    2.jpg
    3.jpg
  2. Une fois que c’est fait, occupe toi du chocolat : fais le fondre au bain-marie. (Psst, pour te faciliter la tâche, c’est là que tu peux ajouter les 60 g de lait végétal !)
    4.jpg
  3. Dans le saladier, ajoute un peu de blancs de pois chiche (1/6 de la préparation à peu près) au chocolat fondu en mélangeant. Etape qu’il ne vaut mieux pas zapper si tu as choisi de ne pas mettre de lait végétal, car tu risques de te retrouver avec des morceaux de chocolat figés dans la mousse ! En soit, c’est pas mauvais, mais ça veut aussi dire que la mousse sera beaucoup moins chocolatée.
    5.jpg
  4. Verse délicatement cette préparation contre le bord du saladier dans lequel se trouve reste des blancs. À l’aide d’une maryse, mélange le tout en soulevant bien la préparation, comme pour la recette classique : il ne faut pas « casser » les blancs, c’est à dire faire retomber le mélange. Bon, ne t’inquiète pas, ce sera quand même plutôt liquide au final, mais ça va prendre au frais !
    6.jpg
  5. Plus qu’à verser le tout délicatement dans des ramequins (ou des verrines, pourquoi pas!). Laisse prendre 1h minimum au frigo ! (Tu remarqueras que c’est beaucoup plus rapide que les mousses traditionnelles… Miam!)

Et pour la déco, pourquoi pas un peu de copeaux de chocolat sur le dessus si tu en as ? 🙂

7.jpg

Voilà une recette qui va sacrément bluffer tes invités ! Un conseil : avoue leur l’ingrédient mystère après la dégustation, ahah !

Tu ne sais pas comment utiliser les pois chiche qu’il te reste ? Pourquoi ne pas essayer ma recette de houmous pour l’apéro ? 🙂

Si tu l’as faite, laisse moi un commentaire pour me dire ce que ça a donné chez toi ! 🙂 C’est toujours un plaisir de te répondre. Tu peux aussi partager cet article et t’abonner à mon blog pour être tenu(e) au courant de mes prochains articles ! 😉 Je suis aussi sur facebook : tu peux suivre mon actualité sur ma page Sans foie ni l’oie !

À bientôt (et attention, on abuse pas de mousses au chocolat d’ici là) !

Publicités

11 commentaires

    • Le but de mon blog, en plus de donner des idées aux végéta*iens/vegans, est avant tout de montrer à ceux qui consomment des produits animaux que des alternatives végétales sont possibles… Donc sauf exception, peu de ces personnes connaissent l’astuce ! 🙂

      J'aime

  1. j’ai lu que c’était le jus de cuisson des pois chiches qui provoquait des flatulences et comme en prenant de l’âge nous avons les intestins plus fragiles que faire ? céder à la gourmandise ou manger le chocolat en tablette seulement !

    J'aime

    • Bonjour Linette. Alors en fait ce n’est pas le jus de cuisson mais l’eau de trempage des pois chiches qui provoque des flatulences. D’ailleurs, si on fait tremper les pois chiche, c’est justement pour éliminer ou plutôt réduire… le phénomène !

      Au final, on peut donc manger la tablette telle quelle ou manger la mousse au jus de pois chiches sans soucis ! 😛 Quant aux pois chiches, là… On pétera de joie, écoute ! Quoi de mieux ? Haha !

      J'aime

  2. Ah oui leslie m’avait fait découvrir le miracle des blancs avec le jus de pois chiches… C’est extra et la mousse au chocolat trop trop bonne.. À faire sans modération 😜😜

    J'aime

  3. Alors là, je dois dire que je suis bluffée ! J’ai réalisé cette mousse, et c’est excellent !

    La prochaine fois, je mettrai peut-être un parfum, genre rhum…mais merci à toi ! Je n’en reviens pas que le jus de pois chiche fasse une telle mousse !!! Super !

    J'aime

    • Bonjour Christiane, merci de ton commentaire ! 🙂 Effectivement c’est toujours très impressionnant la première fois… Quand on pense qu’à chaque fois qu’on jettait le jus de pois chiches de nos bocaux, on jettait en fait une mousse au chocolat potentielle ! :p

      Une mousse au chocolat au rhum, pourquoi pas ! Tu me diras ce que ça donnera, je suis curieuse ! 😉 Tu peux aussi glisser un peu d’extrait de vanille ou d’amandes amères par exemple… Ou ajouter une cuillère à soupe de purée d’amandes/de noisettes dans le chocolat une fois fondue tiens ! Il y a tellement de possibilités ! 🙂

      Bonne journée à toi !

      J'aime

  4. Bonjour Pauline!

    J’ai testé cette recette sans grande conviction au début et finalement je suis vraiment bluffée du résultat!

    Ça fait peu de temps que j’ai découvert ton blog et sincèrement je le trouve super à tout les niveaux ; aussi bien avec les recettes que tu proposes qui me font baver( et qui sont « ludiques » pour les grands n’enfants qui sont un peu traînent pantoufles pour faire leurs recherches en nutrition 😋) et avec la mentalité que tu as, du moins sur ton site, qui est vraiment plaisant à lire sans tomber dans l’extrémisme vegan (ne pas mal le prendre! Je sais que c’est un engagement éthique et tout un mode de vie oui oui oui je sais tout ça et je le vis aussi!) et ça c’est vraiment chouette!
    Bref, je reviens donc souvent sur ton blog et t’encourage vivement à continuer !!!!
    Et merci pour le mal que tu te donnes et merci de PARTAGER !

    Très bonne continuation , et beaucoup de bonheur !

    Léa.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s