Falafels maison sans friteuse (vegan, sans gluten)

Connais-tu les falafels ? Sous ce joli nom se cachent de délicieuses boulettes à base de pois chiches et d’herbes relevées avec des épices orientales. Spécialités du Moyen-Orient, les falafels sont très appréciés des végéta*iens et vegans car ils sont riches en protéines végétales (et en saveur) !
Je suis sûre que tu vas adorer toi aussi : franchement, ce serait dommage de ne pas essayer chez toi! 😛
Traditionnellement, les falafels sont frits à l’huile. Délicieux, mais pas très light. J’ai donc trouvé un compromis : les cuires dans une poêle huilée. Et ça marche tout aussi bien !

On trouve aujourd’hui beaucoup de recettes avec des pois chiches cuits : on y ajoute alors souvent de la farine, et certains même mettent des oeufs dans la préparation ! La raison ? Avec des pois chiche cuits, la préparation devient trop humide, et donc se délite ! Ce n’est pas pour rien qu’on utilise des pois chiches crus simplement réhydratés dans la vrai recette. Il faut également bien les essuyer avant de les mixer ! De cette manière, on obtient des falafels parfaits.
Concernant leur forme, on peut les façonner en boules comme en galets plus ou moins aplatis : le tout étant de bien ajuster le temps de cuisson en fonction de leur taille !
Il existe également dans certaines recettes des falafels à base de fèves : libre à toi donc de remplacer les pois chiche de temps en temps, mais… ça coûte quand même plus cher par ici !
Sinon, les falafels se mangent depuis toujours dans des pains pita, des pains plats coupés en deux, qu’on garnit aussi avec des légumes grillés (poivrons, olives…) avec une sauce au tahin ou simplement au yaourt (on utilisera du yaourt au soja dans ce cas, évidemment ! :p ).
Assez parlé comme ça… Et si on passait à la recette ? 😀

Ingrédients (pour une quinzaine de falafels):

  • 150 g de pois chiches (poids cru)
  • 1 gros oignon
  • 1 belle gousse d’ail
  • 3 belles poignées de persil frais (si tu utilises du surgelé, compte 3 cuillères à soupe bombées)
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 2 cuillères à soupe de sésame
  • 1/4 cuillère à café de sel
  • huile d’olive pour la cuisson

Préparation :

  1. La veille, mets à tremper les pois chiches (24h minimum).
  2. Le jour J, égoutte-les (attention, parce que ça sent comme si une armée de vegans venaient de dégazer à l’unisson) et essuie les bien en les versant sur une plaque couverte d’un torchon propre.
  3. Dans le bol du mixeur, verse les pois chiche bien secs. Ajoute le reste des ingrédients (sauf l’huile d’olive) et mixe jusqu’à l’obtention d’une semoule un peu collante.
  4. Forme des boulettes à l’aide de tes mains et aplatie-les légèrement en les plaçant sur une assiette.
    DSC_0208.jpg
  5. Dans une poêle avec un fond d’huile d’olive chaude, fais dorer les falafels sur chaque face, puis dépose-les sur du papier absorbant. C’est prêt !
    DSC_0209.jpg

Comme dans la recette traditionnelle, tu peux donc aussi faire cuire les falafels dans une friteuse (gourmand va!). Ils seront cuits lorsqu’ils auront une belle couleur comme ceux à la poêle.

Je ne conseille pas la cuisson au four comme on peut le voir dans certaines recettes cependant, le résultat étant alors beaucoup moins gourmand et surtout trop sec à mon goût ! ;

Une fois cuits, tu peux très bien congeler ces falafels ! Il suffira de les passer un peu au four pour qu’ils décongèlent et redeviennent croustillants. 🙂

Leur belle couleur ambrée n’a rien à envier à ceux frits dans l’huile ! 🙂

Jul

Pour être tenu(e) au courant de mes prochains articles, tu peux me suivre sur Instagram (pseudo : sansfoieniloie) ou simplement t’abonner en cliquant sur le bouton « je m’abonne » sur le blog et/ou à laisser un petit « j’aime » sur ma page Facebook Sans foie ni l’oie ! N’hésite pas non plus à partager la recette avec tes proches et à me laisser un petit commentaire pour me dire ce que tu en as pensé (ou si tu as une question) ! 🙂

Je t’invite également à m’envoyer une photo de tes falafels sur ma page Facebook : je l’ajouterai à l’album « Réalisations des internautes » visible par tous ! 🙂

À bientôt ! ❤

13 commentaires

  1. Mmmh, Pauline ! Quel doux doux nom pour ces petites boulettes que j’adore ! ❤
    J'essaie de réduire l'huile, donc j'opte au maximum pour une cuisson au four malgré tout pour ma part. Certaines recette sont adaptées à cette fameuse cuisson. 🙂
    Et je ne savais même pas qu'on utilisait des pois chiches crus à la base ; je me coucherai moins bête ce soir ! :p

    J'aime

    • Blablabla le gras c’est la vie ! De temps en temps ça fait pas de mal héhé ! 🙂 Et trois cuillères à soupe suffisent pour une tournée si on a une bonne poêle ! 🙂
      Ravie de t’avoir appris quelque chose ma Leslie ! ❤

      J'aime

  2. Hello ! le coeur du falafel n’a pas trop du mal à cuire à la poêle ? Ca doit être moins évident que dans un bain d’huile, les pois chiches crus ne cuisent pas facilement…

    J'aime

  3. Bonjour Pauline,. Ravi d’avoir découvert ton site. J’ai essayé ta recette et le résultat est très satisfaisant au niveau du goût mais je n’ai pas réussi à donner une couleur uniformément brune sur les falafels. Lorsque j’ai déposé les boulettes crues sur la poêle dont le fond était recouvert d’une fine couche d’huile, les boulettes se sont légèrement effondrées (d’un demi millimètre) et on perdu leur forme parfaitement ronde. Ce phénomène s’est reproduit chaque fois que je les retournais, Je ne sais pas comment tu as fait sans les plonger dans une friteuse.

    Jean-Pierre
    Montréal

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s