Recette de mes crêpes VEGAN et sans chichi ! (3 ingrédients, sans repos)

Si quelques années plus tôt, on m’avait dit que j’en serais arrivée à faire des crêpes sans oeufs ni lait je n’y aurais pas cru !

Et pourtant aujourd’hui je te propose bel et bien une recette sans ces ingrédients !

De plus en plus de gens commencent à se tourner vers une alimentation « sans ». Intolérance, allergie, pour les animaux, volonté de manger plus sainement ou simple « effet de mode », chacun espère alors pouvoir continuer à consommer les produits qu’il aime depuis toujours !

On va donc commencer avec LA BASE DE LA BASE : les crêpes !

Ah… Les crêpes. Toute notre enfance. Crêpes au sucre, à la pâte à tartiner, à la confiture… Vivre végé, c’est tout à fait faisable. Mais… vivre sans crêpes, ça risque d’être beaucoup plus compliqué ! 😛

Bien-sûr (tu commences à me connaître), j’aime quand c’est bon mais surtout quand c’est bon ET simple. Alors là, tu peux pas faire avec moins d’ingrédients je pense !

Ah, et… je peux te dire que j’en ai fait, des essais. Si remplacer le lait animal n’est pas si compliqué grâce aux laits végétaux, remplacer les œufs c’est toujours un peu délicat ! D’une recette à l’autre, on peut utiliser de la compote de pomme, des bananes, de la fécule de maïs, des graines de lin ou de chia réhydratées qui forment un gel…

Longtemps, je me suis donc obstinée à remplacer les œufs avec ces ingrédients. Alors que la compote et les bananes donnaient un goût autre que celui des crêpes « traditionnelles », la fécule de maïs rendait la pâte trop élastique et les graines de lin/chia changeaient l’aspect visuel des crêpes…

En plus, à chaque fois c’était le même problème : des crêpes sèches, pas tellement moelleuses, ou à l’inverse super épaisses et/ou impossible à cuire. Certaines gonflaient même comme des pains pitas ou des tortillas ! Bref, j’ai longtemps été déçue de mes crêpes.

Alors un jour, j’ai simplement décidé de… Supprimer les œufs (et non pas les remplacer comme je faisais avant) ! Et là… C’était LA révélation ! Enfin des vraies fausses crêpes pas sèches, bien cuites, bien dorées et surtout avec un vrai bon goût ! 😀

Cependant, sache qu’il existe d’autres secrets pour des crêpes parfaites (indépendants de la recette!) :

Une bonne poêle, c’est vraiment INDISPENSABLE.

Et oui,  le problème des fois, ce n’est pas la pâte à crêpes, c’est… Notre poêle ! On n’y pense pas toujours, mais vraiment, crois-moi, pour des crêpes qui cuisent bien et qui n’accrochent pas, l’idéal c’est une poêle anti-adhésive ! Garde cependant à l’esprit que si cette poêle n’est plus toute jeune, il se peut qu’elle soit légèrement déformée et/ou que le revêtement anti-adhésif soit altéré ! Au final, on a une mauvaise répartition de la chaleur et les crêpes collent à la poêle. CQFD !

Même si on a une bonne poêle anti-adhésive, il faut bien la huiler pour faire des crêpes.

Poêle en téflon, en pierre ou en je ne sais quoi… Quand on fait des crêpes, on met de l’huile pour la cuisson ! Huile de tournesol, de coco, de pépins de raisins… De préférence une huile neutre qui supporte bien la cuisson ! Ici, le but n’est pas d’éviter que ça accroche mais… Que les crêpes ne soient pas sèches et/ou qu’elles ne sèchent pas trop vite après la cuisson ! Alors on verse un peu d’huile sur un sopalin et on frotte la poêle avec entre chaque crêpes (si la poêle est capricieuse) ou toutes les 3 crêpes à peu près !

Les crêpes, c’est sur feu vif !

Encore un autre conseil pour certains qui comme moi s’obstinaient à faire cuire leurs crêpes à feu doux en espérant obtenir ainsi des crêpes moelleuses bien dorées partout… Arrêtez tout de suite, ça ne marche pas ! Et non, pour avoir des crêpes moelleuses, il faut les faire cuire à feu moyen-vif ! Sinon, elles s’assèchent trop en cuisant puisqu’à feu doux, on doit les laisser plus longtemps.

Même avec une bonne pâte et une bonne poêle, avoir des crêpes qui ne sèchent pas, ça passe aussi par « l’après-cuisson » !

Je m’explique. Entre chaque crêpe que l’on fait cuire, les autres attendent empilées les unes sur les autres. Des fois, on fait beaucoup de crêpes et il faut donc savoir être patient pour finir sa petite pile de crêpes qu’on a envie de dévorer ! Sauf que les crêpes, elles sont un peu comme nous, en fait : elles aussi n’ont pas de patience et… Avec le temps, elles s’assèchent ! 😛 Alors pour garder des bonnes crêpes moelleuses, je te propose mon astuce : les recouvrir d’une assiette ou d’une cloche à micro-ondes entre chaque crêpe ! Tu verras vite la condensation sur les parois, preuve qu’en refroidissant, les crêpes perdent un peu de leur eau sous forme de vapeur et deviennent un peu plus sèches ! Et c’est pareil pour les crêpes qui restent : ne les conserve surtout pas au frigo ! Le froid les assècherait de la même manière. Je te conseille de les mettre dans ton four (un endroit à l’abri de l’humidité et des courants d’air en fait) dans leur plat, couvertes de film alimentaire et/ou d’une assiette/cloche à micro-ondes.

 

Avec tout ça, tu as toutes les chances pour faire les meilleures crêpes du monde ! 😀 

Il ne reste plus qu’à te livrer ma recette maintenant ! J’espère sincèrement qu’elle te fera replonger en enfance !

Ingrédients (pour 18 crêpes environ) :

  • 500 g de farine T65 (j’utilise la marque Carrefour bio)
  • 1 L de lait de soja nature (Carrefour bio aussi)
  • 80 g de sucre de canne blond (dont 30 g de sucre vanillé)
  • eau* (*voir recette)
  • huile neutre pour la cuisson
  • en option : zeste d’orange ou de citron bio, 1 cuillère à soupe d’alcool fort comme du rhum ou de l’amaretto… Tu peux aussi mettre une pincée de curcuma en poudre pour la couleur !

Préparation :

  1. Dans un saladier, mélange le sucre et la farine.
  2. Ajoute progressivement le lait végétal en mélangeant bien au fouet pour ne pas avoir de grumeaux. 🙂 Tu peux utiliser un mixeur plongeant si malgré tout tu te retrouves avec des grumeaux ! Rajoute un peu d’eau si la pâte est encore trop épaisse (pas plus qu’un fond de verre normalement!).
  3. Pas besoin non plus de faire reposer la pâte (on a faim tout de suite!) alors fais chauffer une poêle. Une fois qu’elle est bien chaude (mais vraiment bien chaude hein, parce c’est souvent pour ça que la fameuse première crêpe est toujours ratée…), baisse le feu et attend un peu avant de la huiler.
  4. Attends encore quelques secondes pour que l’huile chauffe et fais cuire les crêpes !
    DSC_0725.jpg

Et voilà de bonnes crêpes parfumées pour satisfaire petits, grands (et intolérants!!) au goûter ! 🙂 Au sucre, à la confiture, à la pâte à tartiner ou encore avec du sirop d’agave… Tu les aimes à quoi, tes crêpes ? Dis le nous en commentaire ! 😀

DSC_0745a.jpg

Normalement l’eau n’est pas indispensable au début, mais je sais par expérience que certaines farines absorbent plus ou moins le liquide. C’est donc une solution simple et efficace pour rendre une pâte à crêpes moins épaisse! En fait, c’est surtout qu’au fur et à mesure que tu cuiras tes crêpes, il est possible que la pâte épaississe car mine de rien… Elle « repose » ! Personnellement, j’ajoute un bouchon d’eau (environ 50 mL) lorsque j’ai déjà utilisé les 2/3 de mes crêpes, car la pâte commence à devenir moins liquide !

Cette recette t’a plu ? Tu as envie de la tester ? Pour être tenu(e) au courant de mes prochains articles, tu peux me suivre sur Instagram (pseudo : sansfoieniloie) ou simplement t’abonner en cliquant sur le bouton « je m’abonne » sur le blog et/ou laisser un petit « j’aime » sur ma page Facebook Sans foie ni l’oie ! N’hésite pas non plus à partager la recette avec tes proches et à me laisser un petit commentaire pour me dire ce que tu en as pensé (ou si tu as une question) ! 🙂

Je t’invite également à m’envoyer des photos des recettes du blog que tu as testées (y compris celle-ci!) sur ma page Facebook : je les ajouterai à l’album « Réalisations des internautes » visible par tous ! 🙂

À la prochaine ! 😀

19 commentaires

      • Et pour les graines de chia, on en trouve des blanches maintenant..et de toute façon en les mixant avant de les utiliser on ne les vois plus ^^

        J'aime

      • Dans mon enfance, on prenait une petite pomme de terre ,on en piquait une moitié avec la fourchette, et trempée dans l’huile, elle était idéale pour frotter le fond de la poêle. Je fais aussi une recette similaire, mais traditionnellement aussi je mets moitié lait de soja et moitié bière (dont la levure fait légèrement gonfler la pâte..).

        J'aime

  1. J’ai réalisé ces crêpes aujourd’hui et je dois dire que nous nous sommes régalé.e.s ! Merci beaucoup pour ce gourmand partage Pauline, j’adore les recettes toutes simples et inratables 😀
    Bises gourmandes,
    Andréa

    J'aime

  2. Super! Je vais tester cet aprem. Perso j’utilise comme ma mère le fait une moitié de petite pomme de terre = je pique une fourchette dans le dodu de la patate et j’utilise la partie coupé pour appliquer l’huile au fond de la casserole

    J'aime

  3. Bonjour 🙂

    Déjà bravo pour ton blog il est absolument génial 😉.
    Je viens de terminer les crêpes et franchement je ne suis jamais parvenue à avoir des crêpes pareilles 😀. Il reste à les goûter pour finir le test et ce sera bon.
    Merci pour l’idee des crêpes sans oeufs.

    J'aime

  4. C’est chouette à faire, mais la cuisson ne va pas très vite… ça sent bon !!! 😏 Je vais me régaler !!!😋 (en plus, j’adore la cuisine) 🍰🍪

    J'aime

  5. Ok c’est une réussite pour moi ! Merci pour cette exquise recette, je pensais pas que ce serait si facile de se passer d’oeufs 😮 À se demander pourquoi on en utilise dans la recette originale … Par contre j’avais pas de lait de soja donc j’ai pris du lait d’amande et ça a très bien marché aussi 🙂

    J'aime

  6. Coucou,
    En fait, on peut très bien utiliser une poêle en fer (donc sans revêtement anti-adhésif) pour les crêpes; à condition de contrôler la température.
    Attendre que la poêle soit suffisamment chaude avant de verser la première louche de pâte est primordial. Attendre que la première face soit cuite et se détache pour la retourner, aussi.
    Et aussi, il faut que la poêle en fer soit bien culottée. Et la huiler,. L’objectif premier est alors que ça ne colle pas, mais j’en mets très peu entre chaque crêpe.
    En fait, pour les crêpes « ordinaires », je préfère utiliser la poêle en fer, qui permet d’atteindre des températures + élevées sans risque, et garder la poêle anti-adhérente uniquement pour les recettes « qui vont fatalement coller »
    Par contre, je ne mets jamais de sucre dans la pâte (ce qui permet qu’elles peuvent être garnies indifféremment de sucré ou de salé). Ça aide peut-être à ce qu’elles ne collent pas ?

    J'aime

  7. Bonjour, à chaque fois que je fais des crêpes elles ont pleins de petits trous qui se forment dès que la pâte touche la poêle. J’ai essayé de baisser la température mais ça n’a pas changé grand chose…
    Savez-vous à quoi c’est dû ?

    J'aime

  8. Merci pour cette recette! Je cherchais depuis quelques temps une recette de crêpes pour mon fils allergique au lait et oeufs et je suis tout simplement bluffée! Je recommande vivement cette recette.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s