Le poulet végétal de chez Vbites pour une conscience légère comme une plume !

Il faut que je te fasse une confidence. Avant, j’adorais le poulet à un point que, quand on faisait du poulet rôti chez moi, je m’arrangeais pour pouvoir rogner la carcasse (si, si). Mais aujourd’hui la conscience a pris le dessus et j’ai arrêté de consommer des produits animaux. Tu ne m’entendras donc jamais dire que le poulet n’a pas un bon goût, même si aujourd’hui pour moi, ça ne se mange pas, mais alors vraiment pas : c’est juste impensable (comme si je te disais de manger des cailloux ou bien un humain carrément, tu vois ?).

Par curiosité, lorsque j’ai trouvé ce « faux poulet » à Paris, j’ai voulu tester. Non pas que je mange souvent de « simili carnés » (fausses chairs animales en version végétale) – on va dire que j’en mange 1 à 2 par mois grand maximum pour le fun ou quand je suis avec des omnivores – mais ça m’a tellement choquée dans le magasin (Un Monde Vegan) que je l’ai acheté. Je voulais vraiment savoir si on pouvait imiter le poulet avec des ingrédients 100% végétaux.

La marque s’appelle « VBites », c’est une marque vegan qui propose de nombreux simili-carnés, yaourts et fromages végétaux notamment, le tout non bio.

DSC08566.jpg

Le prix :

4€ tout rond pour 150g (pour deux personnes en moyenne). Ça revient donc à 26,7€ le kilo environ, ce qui est plutôt chérot pour un produit non bio (et avec de l’huile de palme… je m’en suis rendue compte une fois malade, parce que je suis intolérante). J’ai eu de la chance parce qu’il était en « date courte » (la date limite de consommation allait bientôt arriver), ce qui m’a permis de l’avoir pour 2€ (2 fois moins cher !). 13,4€ le kilo environ pour moi donc, soit le prix au kilo du poulet industriel gavé aux antibiotiques et nourri aux O.G.M. ! J’étais contente de mon affaire, tu peux même pas imaginer.

DSC08569.jpg

La composition :

Eau, gluten de froment (blé), huile et matières grasses végétales (palme), protéine de soja, fécule de pomme de terre, sel, arôme extrait de levure, sucre, épaississant : carragène, extrait d’herbes et d’épices, oignon déshydraté en poudre. Mis à part l’huile de palme, les ingrédients ne sont pas dégueux !

Et si on comparait les valeurs nutritionnelles du faux poulet avec celles du vrai ?

  • Le poulet, pour 100g, c’est : 100 kcal, 21g de protéines, 1,3g de glucides et 1,5g de lipides environ.
  • Le faux poulet, pour 100g, c’est : 184 kcal, 26,6g (!!!) de protéines, 4g de glucides, 6,7g de lipides (et 4g de fibres en bonus !).

Décidemment, c’est le faux poulet qui l’emporte ! Mais qu’est-ce que ça donne quand on ouvre la barquette ?

DSC08574.jpg

L’aspect visuel (sans cuisson, enfin, c’est déjà précuit quand même) :

Quand on regarde la barquette, on croirait vraiment des émincés de poulet style Fleury Michon ou Herta sous vide. Je vous avoue encore autre chose : maintenant que je suis vegan, ça a été déroutant pour moi.

L’odeur :

Alors que j’étais en train de me persuader que ce que j’allais cuisiner n’était pas un animal mort pendu, égorgé et plumé sur un crochet dans un abattoir, j’ai été rassurée par le fait que ça ne sentait pas « fort » le poulet. Je ne peux pas dire que ça ne sentait rien, ça avait un peu une odeur de viande cuite quasi-imperceptible, mais perceptible quand même ; le soja et surtout l’arôme de levure doivent en être les responsables !

La texture :

« Oh mon dieu c’est quoi ce truc ?s! C’est du poulet ! C’est pas possible !!! » Voilà ce que je me suis dit quand j’ai arraché un petit bout de poulet avec les doigts. (La preuve que ça ressemblait : je viens de me rendre compte que j’ai bien marqué « poulet » et non pas « faux poulet » dans la phrase précédente…) Une fois dans ma bouche, c’était encore et toujours la texture du poulet, plutôt au niveau du filet. Je n’en menais pas large tu sais ?

Le goût :

C’est le goût du poulet à 80%, ce qui est déjà pas mal ! Va me faire un gâteau au chocolat sans chocolat ; tu comprends ce que je veux dire ? Le goût m’a alors plutôt fait penser à celui des sot-l’y-laisse, un peu plus doux en bouche que le filet.

Après toutes ces émotions, j’ai fait cuire le faux poulet (« Mais non Pauline, c’est du faux, c’est du faux, c’est du faux… ») en suivant les indications du paquet : dans la poêle avec un peu d’huile pendant 2 à 3 minutes (j’ai mis de l’huile d’olive).

DSC08577.jpg

L’aspect visuel (une fois cuit… « Cui-cui ! ») :

« C’EST DU FAUX PAULINE, C’EST DU FAUX, C’EST VRAIMENT VRAIMENT DU FAUX ! » Je te laisse constater par toi-même que c’est vraiment perturbant cette ressemblance presque parfaite (puisque rien ni personne n’est parfait sauf les vegan) avec le poulet.

L’odeur :

« Ça sent le roussi ! MÔMAAAAAAAN, ÇA SENT LE ROUSSI COMME DU VRAI POULET ! » Si je venais d’arriver et que je sentais par-dessus la poêle (si j’avais le pouvoir de me séparer en deux bien sûr), je me serais giflée et insultée de mangeuse de cadavres désinformée par les industriels avec entre autres les publicités « Le Gaulois » et ses poules qui dansent en rythme pour finir en filets dans des barquettes à la fin (ça choque vraiment que moi cette propagande mensongère ?). Heureusement pour moi et ma joue, je ne venais pas d’arriver, et je n’avais pas non plus le pouvoir de me séparer en deux (je ne l’ai toujours pas, en fait). Bref : ça sentait le « poulet » grillé, et surtout le roussi.

La texture :

Tu vois la texture du filet de poulet cuit ? Bah voilà. Je te jure. C’est fou, dingue, incroyable, AMAZING ! On réalise une fois de plus à ce moment-là que le soja (texturé ici) permet de faire un tas de trucs myst-ri’œufs (blague nerveuse). Sérieux, j’ai jamais été autant bluffée par la texture d’un simili carné. 😮

Le goût :

Je dirais là encore qu’on tourne autour des 80% par rapport au goût du poulet. Ce n’est pas aussi fort que le « vrai » poulet. Mais attention ! Je pense vraiment que ça l’aurait été si j’avais déglacé ma poêle à la sauce soja ou au miso blanc par contre ! Pour une première, je voulais le laisser tel quel, servi avec une poêlée de légumes et des spaghettis à l’ail. L’effet « rôti » nous donne par ailleurs cette saveur dite « umami » qu’on attribue souvent à la viande cuite, ce qui est vraiment impressionnant en bouche aussi ! C’est même plus que ça : ça donne la chair de poule ! (Bon ok, elle était facile aussi, celle-là…)

Verdict :

Je n’achèterai pas (pour moi). C’est trop trop trop déroutant, ça me fait vraiment bizarre (un peu aussi là, en y repensant) ! Par contre, j’en achèterai pour le faire découvrir aux carnassiers, c’est clair ! Je trouve que c’est un excellent simili carné. Un des plus ressemblants en tout point parmi ceux déjà testés. La prochaine fois, je rajoute de la sauce soja à la fin pour une saveur encore plus prononcée se rapprochant de celle de la viande. D’ailleurs, je l’imagine aussi très bien à la crème avec des champignons ou encore au lait de coco avec du curry !

Voilà la fin de cette dégustation retranscrite ici, non pas sans émotions ! Si tu veux faire connaître ce simili carné à ton entourage, je t’invite vivement à aimer et à partager mon article. Tu peux aussi t’abonner à mon blog pour être tenu(e) au jus de mes dernières publications, ça me ferait aussi très plaisir !

Et toi ? Tu as déjà goûté ce produit ? Ou un autre « simili carné » ? Raconte-nous tes expériences les plus déstabilisantes par commentaire en dessous ! 😉

ob_59c9f9_81219908-o.jpg

Tu m’étonnes ! T’inquiète mon poulet, maintenant que tati Paupau a fait un article sur le faux poulet, les gens mangeront de moins en moins du vrai… Pas vrai ?

 

Merci pour tous les petits poussins que vous sauverez en adoptant une alimentation végéta*ienne ou rien que le temps de quelques repas dans votre quotidien, et à bientôt pour de nouvelles découvertes vegan !

Publicités

4 réflexions sur “Le poulet végétal de chez Vbites pour une conscience légère comme une plume !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s